Cyberintimidation

Bien que sur ce blog je vous donne des conseils beauté, j’accorde une plus grande importance à la beauté intérieure qu’à la beauté physique. Je pense honnêtement que le deuxième devrait être un reflet du premier.

Cette semaine j’ai été témoin d’une scène qui avouons-le m’a un peu déroutée. Une blogueuse appelons la Madame X accusait de plagiat une autre que nous nommerons Madame Y et ce non pas lors d’une conversation privée mais sur sa page Facebook. Pire Mme X encourageait ses lecteurs à signaler la page de Mme Y en leur offrant la possibilité de gagner un de ses produits. Après avoir vu ce post je dois dire que j’ai marqué une longue, très longue pause. J’ai ensuite vu des centaines de personnes se déchaîner sur la pauvre Mme Y et ce sans même prendre la peine de vérifier les faits qui pour le coup étaient inexacts en plus.

Selon Jeunesse J’écoute la cyberintimidation c’est :

 

« L’utilisation  des formes de technologie pour intimider, blesser ou humilier les autres »

Utiliser les réseaux sociaux pour propager des informations erronées sur autrui c’est de la cyberintimidation. Si vous pensiez qu’on n’en retrouve que chez les adolescents détrompez-vous, il suffit de faire le tour sur différents forums pour s’en rendre compte. Cette violence est loin d’être sans conséquence elle peut être même responsable de nombreux cas de suicides.

Notre responsabilité quand nous sommes derrière un écran est de se poser ces questions :

  • Est-ce que les faits sont réels? Avons-nous pris le temps d’écouter les deux versions et de nous faire notre propre opinion?
  • Partager son opinion est une chose, mais est-ce que mes propos sont méchants, blessants ou  même déplacés? Est-ce que c’est quelque chose que je dirais à quelqu’un si cette personne était en face de moi? Est-ce que c’est une chose que j’aimerai qu’on me dise ou qu’on dise à propos de moi?
  • Savoir s’excuser si nous pensons que nous sommes allés trop loin nous devrions apprendre à faire preuve d’humilité, en envoyant un message publique si nos propos ont été publiques. Faire comme si de rien n’était en supprimant le post c’est selon moi ajouter l’insulte à l’injure.
  • Dénoncer, la cyberintimidation prend de l’ampleur quand nous restons silencieux, alors si nous voyons quelqu’un en être coupable nous nous devons de parler afin de fermer la porte à cette forme de violence qui est encore plus pernicieuse que la violence physique.

 

Nous sommes entourés d’évènements suffisamment tragiques pour ne pas en plus nous brutaliser sur le net. Je nous souhaite d’utiliser les réseaux sociaux et la technologie avec amour et compassion. Je vous laisse cette chanson interprétée par des blogueurs et des youtubeurs qui j’espère vous inspirera autant que moi.

 

 

Je vous dis à très bientôt

No Comments